La Compagnie des spectres

d’après le roman de

Lydie Salvayre

mise en scène et adaptation

Zabou Breitman

avec Zabou Breitman

video

Deux femmes, la mère et la fille, vivent recluses dans un petit appartement. L’huissier de justice, chargé de procéder à l’inventaire de leurs biens avant saisie, va devenir l’interlocuteur, bien malgré lui, de ces femmes hantées par les spectres de l’Histoire. La mère vient colorer la noirceur du propos de son vocabulaire fantasque et grossier, atrocement drôle parfois. La fille, affolée par la tournure des choses, compose et en fait peut-être trop, comme elle le dit, pour éviter coûte que coûte la guerre. La Compagnie des spectres évoque le rapport de l’intime et du politique, avec finesse et virtuosité. à travers cette narration de l’histoire, ses anecdotes, ses pirouettes, Lydie Salvayre touche à la condition des familles et rappelle à tous que l’héritage reste pour beaucoup un lourd fardeau qui unit les êtres dans la pauvreté. Malgré ce thème douloureux, la pièce adopte un ton enjoué, et le propos est servi par l’intelligence du jeu de Zabou Breitman endossant ici tous les rôles : la jeune fille, sa mère et sa grand-mère ainsi que l’élément perturbateur, l’huissier.

›› voir la vidéo:
video

regards extérieurs Jacques Descordes et Michel Vuillermoz / assistante à la mise en scène Marjolaine Aizpiri / décor Jean-Marc Stehlé assisté d’Arielle Chanty / création lumières André Diot / son Laury Chanty / régie lumières Benoît Michellod / régie plateau Simon Stehlé

Revue de presse: 

Seule en scène, la comédienne porte l’ensemble avec une subtilité indéniable, sans pathos superflu. Métro Paris.
Zabou Breitman incarne à elle seule toutes ces femmes avec aisance. Et pas seulement, tout un panel de personnages aussi : Pétain en vieillard lubrique, un jeune milicien ultraraciste… Elle mêle les narrations pour faire vivre ce moment d’histoire au coeur de l’Histoire. ruedutheatre.eu.
Zabou Breitman nous délivre une fois de plus un jeu époustouflant au travers de ces tranches de vies brisées. Ce spectacle est un pur enchantement ! Notre Scène.